Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : William Toulouse
  • : Le blog d'un citoyen ordinaire
  • Contact

En direct sur gard.fr



Recherche

En direct du canton



14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 14:35

Mardi dernier, j'ai accompagné Olivier Gaillard, Conseiller Général V/P délégué aux infrastructures et aux déplacements, Jacques Rigaud, conseiller général du canton de Ganges avec les techniciens des deux conseils généraux du Gard et de l’Hérault, les responsables des entreprises titulaires du marché sur le chantier le chantier de la voie verte reliant Sumène à Ganges.

Je rappelle que c’est le conseil général du Gard qui aménage cette voie verte entre Sumène et Ganges sur la plate forme de l’ancienne voie ferrée.

Cet aménagement s’inscrit dans un projet interdépartemental en accord avec le département de l’Hérault qui assurera la réalisation de la section de voie cyclable entre Ganges et Saint-Hippolyte-du Fort.

Un peu d’historique.

La section ferrée Gallargues-Ganges a été inaugurée le 11 mars 1872, exploitée par la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM), et suivie de l’ouverture de la section Ganges – le Vigan deux ans plus tard (1874).

Dès 1945, une partie de la ligne est fermée (section Gallargues – Sommières). Le 9 mars 1969, le trafic des voyageurs est suspendu sur le tronçon Sommières – le Vigan tandis que le transport des marchandises est maintenu jusqu’en 1987.

L’année 1991 marquera la fermeture définitive et le démantèlement de la ligne.

A propos de la voie  verte SUMENE -GANGES

Partager cet article

Repost 0
Published by William Toulouse
commenter cet article

commentaires